OS.006– CD
Rainier Lericolais-------------------------------------------------------------Out Of Stock
Yriex E.P

listen to one track ~ écouter un titre




Dans une époque où l’originalité et le libertinage lexical n’ont pas d’équivalent; il paraît presque improbable de trouver  un musicien dont le ( vrai ) patronyme a tous les atours de la fantaisie et de l’imaginaire. De la forme au fond, il n’y a qu’un pas…
Rainier Lericolais à la noblesse d’âme des grands explorateurs passés, de Vasco de Gama à Christophe Colomb, cette même soif de découverte. Le prosélytisme en moins, peut-être. Car Rainier Lericolais est un nomade du son et de l’expérimentation  : croisant les pratiques, initiant les modes, sa musique a le charme du nouveau monde tout en conservant la saveur  d’antan. Elle fait autant appel à l’intellect qu’au domaine charnel. La raison et l’émotion rassemblées, en quelque sorte.
Sans y faire directement référence (quoi que), ce disque se découvre une âme sœur avec la perception personnelle de l’Autrichien Christian Fennesz. Une manière sensible d’interpréter son environnement et de ré échantillonner ses acquis. Une culture qui ici met en relief un récent voyage au japon, ayant servi dans la foulée de support à une exposition au FRAC de Yriex. Car avant d’être musicien, le jeune homme est plasticien et photographe. Mais la distinction est formelle puisque sa démarche artistique est similaire ; phonèmes et pixels  vus comme matière brute au récit d’histoires, de contes modernes. Une exposition dont le prétexte musical est cet album, qui l’a également amené à photographier Christian Fennesz. On retrouve également sur ce  disque son vieil acolyte et partenaire de glisse David Sanson qui pousse ici la chansonnette aux côtés de lili kim et d’autres prestataires talentueux de service. Un album original et sensible, prompt à établir une certaine anarchie dans nos sensations tout en apaisant le caractère profond de notre être. Très intéressant.

From Jade web
10 Tracks
total lenght 36,09



> Press files about os.006





Photo Pierre Belouin, soirée Mouvement, Eof