OS.047 GATEFOLD 7"VINYL (ltd to 57 ex))----- --- --- - -Sold Out
POST GODS
Lady In The Sky

listen to ~ écouter sur











A-Side : Post Gods Original Mix.
B-Side : People Theatre Remix.

Lyrics : DM Clarke. Music : DM Clarke / S Beorchia / E Hubaut.
A-Side - Recording : S Beorchia / E Hubaut. Mix & Master : E Hubaut
B-Side - Remix & Master : People Theatre.
All rights reserved.
Vinyl : www.my-studio.fr / Print : PAN!
Edition : ESBA Nantes / Optical Sound OS.047
www.people-theatre.com
www.optical-sound.com
www.postgods.net

Buy Object or
Free Dowload



« Post Gods » est une aventure artistique. Elle a commencé avec une photographie et s’est transformée en groupe de rock. En chemin elle engendre des expériences dans les domaines du graphisme, de la mode, et de la sculpture. Le vinyl "Lady in the Sky", une pièce de ce puzzle, est le chapitre le plus récent.

Mais retournons au début ... un matin de 2006, David Michael Clarke se promenait dans les rues de Stockholm. Il s'est aventuré hors du centre-ville, à la découverte d’un ancien quartier industriel. A l'arrière d’un vieux bâtiment élégant de l’époque art-déco, il a découvert une banale entrée de service et il a remarqué un panneau sur lequel était inscrit « Post Gods » . En suédois, « post » signifie « courrier » et « gods » signifie « les marchandises ». En fait c’était le bureau de gestion des envois et des livraisons. Mais DMC l’a lu en anglais et cela a éveillé des envies « Après dieux ... Nietzsche ... existentiel post punk melancolic rock » . Trop tard la machine était lancée !

De retour en France, DMC s'est posé la question, « comment représenter ce groupe de rock qui n’existe pas ? » Avec l’aide d’amis, Sylvain Beorchia, Emmanuel Hubaut, & Cdrc Lchrz, de multiples réponses se sont trouvées et ont pris forme: logos, affiches, badges, t-shirts, paroles, musique, répétitions, concert, exposition, photo-shoot, site-web [www.postgods.net], album, et maintenant, le vinyl.

Mais d'où vient cette nouvelle chanson? Il y a deux ans, DMC a reçu une invitation pour participer à une exposition au Centre d’art contemporain de Pontmain. Au cœur du bocage mayennais, l’exposition réunirait quelques-uns des plus grands noms mondiaux qui explorent le terrain vague entre l’art et le musique ... Christian Marclay (USA), Pierrick Sorin, (France) et Vasco Araujo (Portugal) entre autre. Le village de Pontmain est très connu grâce à une visite de la vierge, le 17 janvier 1871. Lorsque d'un petit résidence d'artistes au Centre d’art contemporain de Pontmain en 2011, Sylvain Béorchia et David Michael Clarke ont commencé écrire le chanson, « Lady in the Sky ».

Les membres de Post Gods ont commencé à penser à le projet comme une sorte de « Poïpoïdrome » contemporain. Ce projet séminal a été conçu par Robert Filliou et Joachim Pfeufer dans les années 1960’s comme centre pour la création permanente, un lieu où les gens puissent se rencontrer, un lieu où « l’art » et « l’archive » se mêlent, et un lieu où n’importe quoi puisse se passer. « Post Gods » a commencé avec David Michael Clarke tout seul, mais depuis beaucoup de gens l’ont aidé et ont prêté leurs couleurs au projet. Il a beaucoup apprécié ceci : « Les autres nous amènent toujours quelque part d’inattendu. Ils nous aident à voir les choses différemment. Le projet a évolué grâce à eux et j’ai voulu que ce processus continue ».

Le chanson « Lady in the Sky » a été écrit par David Michael Clarke, Sylvain Beorchia et Emmanuel Hubaut.
Version Post Gods mix par Emmanuel Hubaut (www.deadsexyinc.com).
Version People Theatre remix par Peter Rainman (www.people-theatre.com).
Le disc a été gravé par Yann Jaffiol (my-studio.fr).
La pochette est designé par DMC et imprimé à la main par Pierre Verdon de PAN! (http://panjetevois.blogspot.fr).
Le vinyl single de « Lady in the Sky » a été produit par L'école des Beaux-Arts de Nantes (www.esba-nantes.fr) et le label Optical Sound (www.optical-sound.com).

Le vinyl single de « Lady in the Sky » est un édition collector, limité à 57 exemples.