The Grief, Greatest Hits (OS.013)

23,00

Catégorie :

Description

This double CD contains
a lot of unreleased, remixes, classics and rare sessions
plus one cover by Colder and one megamix by Aka Bondage
Graphic design : Marc Nguyen Tan

Re-mastering : Norscq

Download text presentation by Black Sifichi
Other edition The Grief « Nonobstant le cagoulisme »
The Grief official web site

La scène électronique française a généré dans les 80’s de très grands groupes difficiles d’accès qui n’ont pas eu un rayonnement au delà des sphères underground à l‘époque. The Grief est de ceux-là. D’abord sur le label Les Nourritures Terrestres, puis chez Danceteria, The Grief a expérimenté, dans un souci permanent de recherche, parfois capable de partir en roue libre dans des structures d’improvisation jazz schizophrène (les hommages à Abby Brewster, l’aïeule de JYD chanteuse de jazz-blues dans les 20’s – 30’s aux USA, de « Fycazz On Bananas » ou « Lemon Bop »). Le groupe a pris parfois les mêmes chemins que le grand Coil (« Kittystra »), a su nous faire danser, usant de samples improbables, avec une logique quasi dadaïste qui rejette les facilités de l’E.B.M. en vogue alors, tout en jonglant avec (« Kyn ») ou reprend à son compte « I Was Made For Loving You » de Kiss dans un esprit iconoclaste. Une constante, l’art de la tension, maintenue grâce aux silences, au répétitif, aux échos («Ewitt », « You Should »  , ou « Après Coup »), qui atteint son apogée dans « Daedalus », enregistré par Ken Thomas dans une grotte, dans la veine de The Hafler Trio. The Grief a gagné une place de choix parmi les explorateurs du son contemporains, de l’électro-acoustique, et les climats sont mis en valeur par les talents de Norscq, qui donne un brillant, une limpidité aux textures, qu’on trouve peu souvent. Ce double CD est riche en raretés, inédits et contient des remixes (de Colder, ou Aka_Bondage), ce qui ne gâte rien. The Grief, qui n’a pas pris une ride, reste une valeur sûre. Cette excellente rétrospective comblera les amateurs exigeants, avides de nouveauté.


Jean-Henri Maisonneuve